L’estime et la confiance en soi des femmes

Les femmes, de part leur diversité, sont amenées à se comparer, se regarder les unes les autres, se demander ce qui est « normal » ou pas. Les femmes noires se sont beaucoup cherchées, et sont encore en train de se chercher. L’estime de soi et la confiance en soi sont deux choses importantes dans la vie d’une femme pour s’affirmer.

Pourquoi les femmes noires ? Parce qu’elles ont longtemps été considéré comme des femmes moins sexy, moins belles que les femmes de type européen. Elles n’étaient que fantasmes exotiques pour les hommes, domestiques pour les femmes.

Bien heureusement pour nous, tout a changé, et aujourd’hui une femme noire ou métisse est une femme tout aussi belle, intelligente et sublime que la femme de type européen.

Par contre, de nombreux blocages et préjugés sont restés.

Il n’est pas rare de rencontrer des femmes qui ne se sentent pas bien dans leur peau, des femmes qui ont peur de sortir avec leurs cheveux naturels, sans maquillage, sans artifice.

Il est important de se construire et de réaliser qu’en tant que femme noire, nous devons nous aimer telle que l’on est : avec une peau plus ou moins foncée, selon les carnations, avec des formes plus ou moins importantes, avec des cheveux plus ou moins crépus ou frisés. Ce sont les caractéristiques de la femme noire, et il faut se les approprier.

Comment ? Comment avoir confiance en soi ? Comment garder une estime de soi lorsque l’on voit certains magazines dénigrer ouvertement la beauté noire ?

C’est un long chemin, un très long chemin vers l’acceptation de soi.

Fatou, du blog Black Beauty Bag, a justement consacré sa conférence lors de la Natural Hair Academy, a l’estime de soi. Elle a pris en référence son expérience personnelle.

Nous vous en avions parlé sur ce post.

Aujourd’hui, je vous partage la vidéo de la youtubeuse Cocodollzz qui aborde aussi le sujet

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Réponses

  1. Christel

    Hello!
    Je suis noire. J’ai les cheveux crépus. J’ai volontairement les cheveux courts et je ne me suis jamais trouvée aussi belle. Alors, je ne suis pas tout-à-fait d’accord avec la miss de la vidéo qui dit « les cheveux, c’est la féminité. » Serait-on donc moins féminine parce qu’on a les cheveux courts? Je ne crois pas (d’ailleurs, j’en avais fait un article sur mon blog, justement!)

    Je porte fièrement mon 42. J’ai toujours été la plus ronde de mes amies et jusqu’à présent encore. Ça ne m’a jamais jamais perturbée. Au contraire, j’ai toujours su que mes rondeurs bien placées étaient un atout. Je les ai donc cultivées sans me soucier de ce que les gens allaient dire. Je pense également que les paroles de ma mère ont énormément joué dans la construction de la femme que je suis devenue. Elle m’a toujours repeté que j’étais belle, intelligente, drôle, sociable. Dieu m’a fait telle que je suis alors pourquoi ne m’assumerai-je donc pas?

    Il est donc vrai que j’ai du mal à comprendre ce problème identitaire chez certaines femmes noires. Je pense qu’il faut parvenir à faire un vrai travail sur soi. En somme, je m’aime tellement. De toute façon, si je ne m’aimais pas moi-même telle que je suis, qui allait m’aimer?

    Désolée pour le roman mais cet article m’a inspirée.
    Bises!

    Répondre
    • Miss Mak
      admin

      Merci Christel pour ton commentaire. Même si il est long, au contraire, on est là aussi pour échanger !
      C’est vrai qu’elle s’est peut être mal exprimée en disant cela….
      Tu as eu de la chance d’avoir une mère qui a fait en sorte qu’en grandissant tu t’acceptes tel que tu es, c’est génial.
      Malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde. Et comme tu le dis, je suis à 100% d’accord avec toi, c’est un travail sur soi à faire. Pour certaines il prendra du temps, pour d’autres sera vraiment un déclic un jour.
      N’hésites pas à poster le lien vers ton article 😉
      Bonne soirée !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.